Les bruits

 

Ayant pris le bus dans certains pays voisins, j’ai noté une légère différence au niveau du bruit. Là-bas, les passagers montent en silence, s’il arrive que deux personnes ont une discussion ensemble cela se passe en douceur tout en chuchotant. Les bus n’ayant pas d’arrêt fixe, les passagers demandent au conducteur de s’arrêter à tel ou tel endroit. C’est le seul moment où l’on peut entendre la voix d’un passager.

person wearing hearing aid
Photo de rawpixel.com sur Pexels.com

Ici, c’est tout autre chose, le bruit on aime ça ! Je me rappelle une fois, je suis monté dans un bus assez silencieux et un monsieur a passé tout le trajet à faire des commentaires bizarres sur les gens au point d’en énerver certains lorsqu’on est arrivé au terminus il s’est exclamé : »Dans ce bus, il n’y avait ni « crishbay », ni radio, ni bavard donc j’ai joué les trois rôles et je vous ai amusé. » Cela m’a beaucoup surpris j’en ai déduit que le silence nous stressait.

black and white black and white depressed depression
Photo de Kat Jayne sur Pexels.com

Des bruits, il y en a de toutes sortes. Ceux du véhicule (la moitié du parc automobile en ce qui concerne les bus est en piteux état). Dans certaines ruelles, on a l’impression qu’il émet une sorte de plainte.

low angle photo of volkswagen kombi
Photo de Alfonso Escalante sur Pexels.com

Viens ensuite les voix du « crishbay » et ces incessantes tapes sur la carrosserie du véhicule pour donner le signal du départ ou de l’arrêt au conducteur. Celui-ci peut à certaines occasions avoir des discussions ou des négociations avec ces connaissances (son mécanicien, d’autres conducteurs, le propriétaire ou la vendeuse de khât).

competition dispute goats
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Les passagers peuvent également débattre sur tel ou tel sujet de l’actualité ou de la vie sociale. Ces débats peuvent dégénérer en dispute.

antique bills business cash
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Un autre bruit est apparu depuis peu, auparavant les gens pour descendre demandaient au conducteur à voix haute de stopper le véhicule. Étant donné que les conducteurs profitent de la musique trop forte pour ne pas s’arrêter à l’endroit demandé, les passagers ont inventé une nouvelle méthode pour stopper le véhicule, on cogne une pièce de monnaie sur la paroi de la vitre. Le conducteur ne voulant pas endommager la vitre s’éxécute immédiatement.

black and silver cassette player
Photo de Pixabay sur Pexels.com

 

Enfin, celui de la radio,vers la fin de l’après-midi ou très tôt le matin les infos de la BBC et de VOA en somali qui émettent en FM seulement pour les longues distances , car dans le centre -ville la musique prend le dessus sur tout le reste.

 

seasoning powders
Photo de Aditya Moses sur Pexels.com

L’assaisonnement de tous ces ingrédients peut faire d’un trajet en bus agréable ou non.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s