Les personnages dans le bus

 

blurred background bus combi miniature
Photo by Nubia Navarro (nubikini) on Pexels.com

Comme dans tout bon roman, il y a des personnages, les personnages principaux, les personnages secondaires. Ceux-ci font avancer l’histoire et donnent corps à l’intrigue

Dans un bus c’est à peu près la même chose, le personnage principal et sans nul doute le plus intéressant c’est le ramasseur de sous « crishboy » comme on l’appelle ici est debout à  la portière du bus. Pourquoi cela me direz-vous? Par pratique, cela lui permet de scruter la rue afin d’apercevoir d’éventuels passagers, de prendre l’argent de ceux qui descendent, mais également de placer les passagers. En effet, il arrive qu’il demande aux jeunes de céder la place à une personne malade ou âgée. Il est très intéressant car c’est de lui dont tout dépend, il donne l’ordre au chauffeur de ne pas s’arrêter à tel endroit, de ne pas prendre tel passager,  de choisir le morceau qui passe à la radio, de griller tel feu si l’envie lui en prend, de choisir l’itinéraire qu’il veut. Comme il est le caissier de la « boîte » c’est sur lui que vont tomber les remontrances à la fin de la soirée  si celles-ci ne sont pas pleines. Et puis c’est un métier pénible, très mal vu par la société, et bizarrement les places sont rares et il arrive qu’on s’arrache les meilleurs éléments. Donc, son comportement et sa méthode de travail décideront pour lui s’il restera ou non sur le marché du travail.

Ensuite vient son acolyte le chauffeur, il est au volant comme son nom l’indique. A part conduire son boulot consiste à vérifier dans le rétroviseur si le passager monté est bien assis ou si le passager descendu est bien à terre pour pouvoir redémarrer. Quand la recette est peu trop lourde pour les poches du ramasseur de sous, c’est à lui que reviens la tache de garder l’argent généralement près de son siège afin de faire la monnaie en cas de besoin.

adult automotive blur car
Photo by JESHOOTS.com on Pexels.com

Le suivant sur la liste est facultatif dans la mesure ou on ne le voit que dans certains bus, il arrive qu’il soit assis à droite du chauffeur. Il ne fait rien  de spécial. Il arrive qu’il fasse le même travail de repérage que le ramasseur de sous et d’ailleurs c’est pour cela qu’on l’appelle « radar ». Il peut éventuellement en cas de bagarre avec un passager venir en aide au « crishboy » étant donné que celui-ci  à cause de la somme d’argent en sa possession ne peut se battre avec quiconque.

Le tout dernier personnage ce sont les passagers, ils sont différents à chaque tournée. Ils sont très jeunes le matin et à midi donc ils réclament de la musique moderne, une vitesse un peu élevé et ne rechignent pas à se serrer les  uns contre les autres, mais ils ont un tarif spécial. Ils sont d’un certain âge à d’autres heures de la journée, n’aiment ni la musique trop forte ni la vitesse et peuvent être grincheux quand ils le veulent, ils aiment être écouter raconter l’histoire du pays (c’est leur spécialité car il y a personne pour les contredire).

Photo by it’s me neosiam on Pexels.com

Tout ce petit monde se regarde, s’admire et se juge de façon impitoyable. Ils leur manquent juste un micro pour amplifier le son.